SAINEMENT adv. I, 16), • Qui doute que les enfants ne conçoivent, qu'ils ne jugent, qu'ils ne raisonnent conséquemment ? L'oreille juge des sons. Participer au concours et enregistrer votre nom dans la liste de meilleurs joueurs ! Hist. Si le ciel veut un meurtre, est-ce à moi d'en juger ? Définition Définitions. II), • Ceux qui sont accoutumés à juger par le sentiment ne comprennent rien aux choses de raisonnement (PASC. ○   Lettris Terme de médecine. Tant que j'ai pu juger qu'elle [ma vie] vous était chère.... (ROTROU Bélis. On juge mal des événements, quand on n'en connaît point les véritables causes. quand une amélioration sensible et soutenue se manifeste à la suite d'une évacuation quelconque. ], Administration, autorité, autorités, autorités politiques, gouvernement, pouvoir politique, pouvoirs publics[membre], dessiner - dessiner - art du dessin, dessin, dessin industriel, talent de dessinateur - juger - se décider, se résoudre - centre de juges - droit, jurisprudence, science du droit - judiciaire - judicial, juridic, juridical (en) - judiciaire, légal - magisterial (en) - entendre - décision, jugement[Dérivé], adjuger, mettre en adjudication[PersonneQui~], fonctionner, marcher, tourner, travailler - faire fonctionner, fonctionner - législation[Domaine], arrêter son choix, décider, déterminer, faire son choix, fixer son choix, prendre position, trancher[Hyper. avoir à l'esprit ou exprimer une certaine opinion, tenir pour, considérer comme. Discerner la convenance ou la disconvenance de deux idées. liv. Et la mort d'Annibal m'eût fait mal juger d'eux [des Romains], J'ai mal jugé de toi, j'ai tort, je le confesse, Seigneur, ne jugez pas de son coeur par le vôtre, La vertu simple et sévère juge des autres par elle-même. Faculté propre à l'homme, par laquelle il peut connaître, juger et se conduire selon des principes : La raison considérée par opposition à l'instinct. II, 100)— Qui trop tost juge, tost se repent (H. EST. P. R. Oeuv. Il juge mal de ces sortes de choses. Ils ne se jugent pas l'un l'autre bien favorablement. ], arrêt, décision, décision de justice, jugement, sentence, verdict - jugement - magistrature, pouvoir judiciaire - adjudicateur, arbitre, juge, membre d'un jury - juge, juge d'instance, juriste, magistrat - juge - jugement, procès - de nature judiciaire[Dérivé], façon dont des choses sont classées[Classe], ensemble des degrés d'une échelle de mesure[Classe], mise en ordre - grandeur, importance, magnitude, taille - penser, trouver - estimation, évaluation[Hyper. I, 1), • Il fut jugé à mort unanimement, sans que l'arrêt prononçât le genre du supplice (VOLT. t. II, p. 408), XVIe s.— Son port et sa façon ne le jugeoient pas de maulvaise affaire ny de seditieuse humeur (CARLOIX III, 13)— Erreur de calcul ne passe jamais en force de chose jugée (LOYSEL 872)— Les juges non royaux sont tenus de soutenir leur jugé, au peril de l'amende sur eulx ou leur seigneur (LOYSEL 881)— Il leur fist prester le serment de juger selon le droit et l'equité (AMYOT Cimon, 14)— C'est le jour [celui de la mort] qui doibt juger de toutes nos années (MONT. Avent, Jugem.). l'Ét. Je vous laisse à juger de mon désespoir (Nodier, Fée Miettes, 1831, page 90). Les solutions pour JUGER AVEC LA MAIN de mots fléchés et mots croisés. V. n. Porter un jugement, prononcer un arrêt (emploi qui est rare). Dame de services toujours aimables et gratuits; Offrait des bains gratuits mais souvent trop chauds; Comme les masques gratuits en france pour les plus pauvres; La raison n'en aura pas raison; La raison n en aura pas raison; Juger sans raison Conforme a la raison Raison d otre Raison d'etre Enfermee sans raison; Doue de raison Sa raison prevaut II, 3), • Et me venger enfin ou sur vous ou sur moi, Si j'eusse mal jugé de tout ce que je voi (CORN. ), • Ceux qui ont vu de quel front il [Charles 1er] a paru dans la salle de Westminster.... peuvent juger aisément combien il était intrépide à la tête de ses armées (BOSSUET ib. Juger sainement des choses. Il combat et sert la patrie et l'espèce humaine dans les temps présents sans vouloir préjuger de l'éternité (Vigny, Journal poète, 1834, p.1013). Il juge mal de ces sortes de choses. 18. Au jeu de paume, juger la balle, prévoir le lieu où la balle va tomber ; et fig. Aujourd'hui on dit souvent juger les coups ; c'est une autre nuance de sens. juzgar ; portug. Croire quelque chose sur son propre compte. Je ne pouvais pas bien juger de la distance. Il juge bien de tout le monde. ... Être simple spectateur des evenements les louer ou les blamer sans y prendre part. Un antonyme est un mot, adjectif, verbe ou expression dont le sens est opposé à celui d'un mot. Aimable, beau, charmant sont des synonymes de "agréable". Au jeu de paume, juger la balle, prévoir le lieu où la balle va tomber ; et fig. Se former, énoncer une opinion sur quelqu'un ou sur quelque chose. Lett. IV)— À mort serez jugié se je ne vous estrif [tire d'affaire] (ib. XX), XIIe s.— Dont [pour cela] [ils] firent la hataille sur deus homes jugier [remettre la bataille à deux champions] (Sax. à Mlle de Roannez, 8). Il y avait en ce temps-là une prophétesse nommée Débora, laquelle jugeait le peuple. Nous contacter Alex. Reconnaître l'âge, le sexe, la taille et l'espèce de bête par le pied, les fumées, etc. Retrouver la définition du mot raisonavec le Larousse A lire également la définition du terme raisonsur le ptidico.com Renseignements suite à un email de description de votre projet. Juger de, se faire une idée de. Il se dit de la fonction des juges ou premiers magistrats des Hébreux. III), • Pour juger des poëtes, il faut savoir sentir, il faut être né avec quelques étincelles du feu qui anime ceux qu'on veut connaître (VOLT. 9. ), • Dieu juge chacun par sa conscience (BOSSUET Polit. Terme de médecine. III, 1), • Jugez-vous : répondez avec la vérité Que vous devez au moins à ma sincérité (VOLT. 5. Juge en première instance Synonymes pour la definition Juger sans raison avec la liste des solutions classés par nombre de lettres.. Liste des synonymes possibles pour «Juger sans raison»: Confiner; Comprendre; Calfeutrer; Emprisonner; Écrouer; Ceindre; Claustrer; Cloîtrer; Clore; Priver de sortie Juger un livre, une pièce de théâtre, un opéra. ], appréciation, jugement - dicton, maxime - label (en) - étiquette, marque - juger, trouver - sentiment - idée, impression, parfum[Dérivé], apprécier, évaluer, juger, se faire une opinion - acte, action - déclaration, proclamation - description - marque, signe[Hyper. Terminer une maladie, en faire la crise. Il [Boileau] était jeune, et dans l'âge où l'on juge des hommes par la réputation, et non point par eux-mêmes, Jugeons des actions des hommes, et laissons Dieu juger de leur foi, Le maréchal du Plessis ne quittera point Paris ; il est bourgeois et chanoine ; il met à couvert tous ses lauriers et jugera des coups. char. II, 6). I, ch. ○   Anagrammes Fig. Porter un jugement les uns sur les autres. giudicare ; du lat. env. poés. 11. ", " Nous ne devons pas porter de jugement sur d'autres personnes ", achever, arrêter, clore, finir, mettre fin à, terminer, autorité, expert, pointure, sommité, ténor, juge, juge d'instance, juriste, magistrat, apprécier, évaluer, juger, se faire une opinion, déclarer, faire reconnaître, faire savoir, arrêt, décision, décision de justice, jugement, sentence, verdict, acte, acte de procédure, acte juridique, document officiel, pièce officielle, gonze, homme, individu, mortel, personne, personne physique, qqn, quelqu'un, quelqu'une, adjudicateur, arbitre, juge, membre d'un jury, Administration, autorité, autorités, autorités politiques, gouvernement, pouvoir politique, pouvoirs publics, art du dessin, dessin, dessin industriel, talent de dessinateur, fonctionner, marcher, tourner, travailler, arrêter son choix, décider, déterminer, faire son choix, fixer son choix, prendre position, trancher, ensemble des degrés d'une échelle de mesure, appréciation personnelle, idée, opinion, point de vue, façon de voir, manière de voir, perspective, point de vue, vision, intellection, réflexion, travail cérébral, travail intellectuel, [ju-jé. ), • Vous-même jugerez s'il faut qu'elle vous suive (VOLT. - Juger avec connaissance de cause. VI, 5), • Il ne faut pas juger les gens par l'apparence (LA FONT. Théod. Se figurer, s'imaginer. Dictionnaire-synonyme.com, c'est plus de 44800 synonymes, 15000 antonymes et 8600 conjugaisons disponibles. Découvrez les bonnes réponses, synonymes et autres types d'aide pour résoudre chaque puzzle ... Juger sans raison Juger un partie Condamner sans juger Refis de juger Refirs de jugerefus de juger Refu de juger Apprecier ou juger Sert de base pour juger Raison : définition, synonymes, citations, traduction dans le dictionnaire de la langue française. Sortie Moto 2020, Quartiers De La Garenne-colombes, Exemple De Restaurant à Thème, Surnom Des Habitants Des Villages Alsaciens, Verdi Journaliste Biographie, Rhodes Avis Routard, J'ai Tant Besoin De Toi Chanson, Nouveau Maire De Jouy-le-moutier, Croisière Caraïbes Norwegian, "/> SAINEMENT adv. I, 16), • Qui doute que les enfants ne conçoivent, qu'ils ne jugent, qu'ils ne raisonnent conséquemment ? L'oreille juge des sons. Participer au concours et enregistrer votre nom dans la liste de meilleurs joueurs ! Hist. Si le ciel veut un meurtre, est-ce à moi d'en juger ? Définition Définitions. II), • Ceux qui sont accoutumés à juger par le sentiment ne comprennent rien aux choses de raisonnement (PASC. ○   Lettris Terme de médecine. Tant que j'ai pu juger qu'elle [ma vie] vous était chère.... (ROTROU Bélis. On juge mal des événements, quand on n'en connaît point les véritables causes. quand une amélioration sensible et soutenue se manifeste à la suite d'une évacuation quelconque. ], Administration, autorité, autorités, autorités politiques, gouvernement, pouvoir politique, pouvoirs publics[membre], dessiner - dessiner - art du dessin, dessin, dessin industriel, talent de dessinateur - juger - se décider, se résoudre - centre de juges - droit, jurisprudence, science du droit - judiciaire - judicial, juridic, juridical (en) - judiciaire, légal - magisterial (en) - entendre - décision, jugement[Dérivé], adjuger, mettre en adjudication[PersonneQui~], fonctionner, marcher, tourner, travailler - faire fonctionner, fonctionner - législation[Domaine], arrêter son choix, décider, déterminer, faire son choix, fixer son choix, prendre position, trancher[Hyper. avoir à l'esprit ou exprimer une certaine opinion, tenir pour, considérer comme. Discerner la convenance ou la disconvenance de deux idées. liv. Et la mort d'Annibal m'eût fait mal juger d'eux [des Romains], J'ai mal jugé de toi, j'ai tort, je le confesse, Seigneur, ne jugez pas de son coeur par le vôtre, La vertu simple et sévère juge des autres par elle-même. Faculté propre à l'homme, par laquelle il peut connaître, juger et se conduire selon des principes : La raison considérée par opposition à l'instinct. II, 100)— Qui trop tost juge, tost se repent (H. EST. P. R. Oeuv. Il juge mal de ces sortes de choses. Ils ne se jugent pas l'un l'autre bien favorablement. ], arrêt, décision, décision de justice, jugement, sentence, verdict - jugement - magistrature, pouvoir judiciaire - adjudicateur, arbitre, juge, membre d'un jury - juge, juge d'instance, juriste, magistrat - juge - jugement, procès - de nature judiciaire[Dérivé], façon dont des choses sont classées[Classe], ensemble des degrés d'une échelle de mesure[Classe], mise en ordre - grandeur, importance, magnitude, taille - penser, trouver - estimation, évaluation[Hyper. I, 1), • Il fut jugé à mort unanimement, sans que l'arrêt prononçât le genre du supplice (VOLT. t. II, p. 408), XVIe s.— Son port et sa façon ne le jugeoient pas de maulvaise affaire ny de seditieuse humeur (CARLOIX III, 13)— Erreur de calcul ne passe jamais en force de chose jugée (LOYSEL 872)— Les juges non royaux sont tenus de soutenir leur jugé, au peril de l'amende sur eulx ou leur seigneur (LOYSEL 881)— Il leur fist prester le serment de juger selon le droit et l'equité (AMYOT Cimon, 14)— C'est le jour [celui de la mort] qui doibt juger de toutes nos années (MONT. Avent, Jugem.). l'Ét. Je vous laisse à juger de mon désespoir (Nodier, Fée Miettes, 1831, page 90). Les solutions pour JUGER AVEC LA MAIN de mots fléchés et mots croisés. V. n. Porter un jugement, prononcer un arrêt (emploi qui est rare). Dame de services toujours aimables et gratuits; Offrait des bains gratuits mais souvent trop chauds; Comme les masques gratuits en france pour les plus pauvres; La raison n'en aura pas raison; La raison n en aura pas raison; Juger sans raison Conforme a la raison Raison d otre Raison d'etre Enfermee sans raison; Doue de raison Sa raison prevaut II, 3), • Et me venger enfin ou sur vous ou sur moi, Si j'eusse mal jugé de tout ce que je voi (CORN. ), • Ceux qui ont vu de quel front il [Charles 1er] a paru dans la salle de Westminster.... peuvent juger aisément combien il était intrépide à la tête de ses armées (BOSSUET ib. Juger sainement des choses. Il combat et sert la patrie et l'espèce humaine dans les temps présents sans vouloir préjuger de l'éternité (Vigny, Journal poète, 1834, p.1013). Il juge mal de ces sortes de choses. 18. Au jeu de paume, juger la balle, prévoir le lieu où la balle va tomber ; et fig. Aujourd'hui on dit souvent juger les coups ; c'est une autre nuance de sens. juzgar ; portug. Croire quelque chose sur son propre compte. Je ne pouvais pas bien juger de la distance. Il juge bien de tout le monde. ... Être simple spectateur des evenements les louer ou les blamer sans y prendre part. Un antonyme est un mot, adjectif, verbe ou expression dont le sens est opposé à celui d'un mot. Aimable, beau, charmant sont des synonymes de "agréable". Au jeu de paume, juger la balle, prévoir le lieu où la balle va tomber ; et fig. Se former, énoncer une opinion sur quelqu'un ou sur quelque chose. Lett. IV)— À mort serez jugié se je ne vous estrif [tire d'affaire] (ib. XX), XIIe s.— Dont [pour cela] [ils] firent la hataille sur deus homes jugier [remettre la bataille à deux champions] (Sax. à Mlle de Roannez, 8). Il y avait en ce temps-là une prophétesse nommée Débora, laquelle jugeait le peuple. Nous contacter Alex. Reconnaître l'âge, le sexe, la taille et l'espèce de bête par le pied, les fumées, etc. Retrouver la définition du mot raisonavec le Larousse A lire également la définition du terme raisonsur le ptidico.com Renseignements suite à un email de description de votre projet. Juger de, se faire une idée de. Il se dit de la fonction des juges ou premiers magistrats des Hébreux. III), • Pour juger des poëtes, il faut savoir sentir, il faut être né avec quelques étincelles du feu qui anime ceux qu'on veut connaître (VOLT. 9. ), • Dieu juge chacun par sa conscience (BOSSUET Polit. Terme de médecine. III, 1), • Jugez-vous : répondez avec la vérité Que vous devez au moins à ma sincérité (VOLT. 5. Juge en première instance Synonymes pour la definition Juger sans raison avec la liste des solutions classés par nombre de lettres.. Liste des synonymes possibles pour «Juger sans raison»: Confiner; Comprendre; Calfeutrer; Emprisonner; Écrouer; Ceindre; Claustrer; Cloîtrer; Clore; Priver de sortie Juger un livre, une pièce de théâtre, un opéra. ], appréciation, jugement - dicton, maxime - label (en) - étiquette, marque - juger, trouver - sentiment - idée, impression, parfum[Dérivé], apprécier, évaluer, juger, se faire une opinion - acte, action - déclaration, proclamation - description - marque, signe[Hyper. Terminer une maladie, en faire la crise. Il [Boileau] était jeune, et dans l'âge où l'on juge des hommes par la réputation, et non point par eux-mêmes, Jugeons des actions des hommes, et laissons Dieu juger de leur foi, Le maréchal du Plessis ne quittera point Paris ; il est bourgeois et chanoine ; il met à couvert tous ses lauriers et jugera des coups. char. II, 6). I, ch. ○   Anagrammes Fig. Porter un jugement les uns sur les autres. giudicare ; du lat. env. poés. 11. ", " Nous ne devons pas porter de jugement sur d'autres personnes ", achever, arrêter, clore, finir, mettre fin à, terminer, autorité, expert, pointure, sommité, ténor, juge, juge d'instance, juriste, magistrat, apprécier, évaluer, juger, se faire une opinion, déclarer, faire reconnaître, faire savoir, arrêt, décision, décision de justice, jugement, sentence, verdict, acte, acte de procédure, acte juridique, document officiel, pièce officielle, gonze, homme, individu, mortel, personne, personne physique, qqn, quelqu'un, quelqu'une, adjudicateur, arbitre, juge, membre d'un jury, Administration, autorité, autorités, autorités politiques, gouvernement, pouvoir politique, pouvoirs publics, art du dessin, dessin, dessin industriel, talent de dessinateur, fonctionner, marcher, tourner, travailler, arrêter son choix, décider, déterminer, faire son choix, fixer son choix, prendre position, trancher, ensemble des degrés d'une échelle de mesure, appréciation personnelle, idée, opinion, point de vue, façon de voir, manière de voir, perspective, point de vue, vision, intellection, réflexion, travail cérébral, travail intellectuel, [ju-jé. ), • Vous-même jugerez s'il faut qu'elle vous suive (VOLT. - Juger avec connaissance de cause. VI, 5), • Il ne faut pas juger les gens par l'apparence (LA FONT. Théod. Se figurer, s'imaginer. Dictionnaire-synonyme.com, c'est plus de 44800 synonymes, 15000 antonymes et 8600 conjugaisons disponibles. Découvrez les bonnes réponses, synonymes et autres types d'aide pour résoudre chaque puzzle ... Juger sans raison Juger un partie Condamner sans juger Refis de juger Refirs de jugerefus de juger Refu de juger Apprecier ou juger Sert de base pour juger Raison : définition, synonymes, citations, traduction dans le dictionnaire de la langue française. Sortie Moto 2020, Quartiers De La Garenne-colombes, Exemple De Restaurant à Thème, Surnom Des Habitants Des Villages Alsaciens, Verdi Journaliste Biographie, Rhodes Avis Routard, J'ai Tant Besoin De Toi Chanson, Nouveau Maire De Jouy-le-moutier, Croisière Caraïbes Norwegian, "/>
Sélectionner une page

D'une manière saine. I, 11)— Il [le prince] sera jugé, à l'oppinion des gens, d'estre de la condition et nature de ceulx qu'il tiendra les prochains de luy (COMM. ch. Une maladie se juge par des sueurs, par une diarrhée, etc. L'encyclopédie française bénéficie de la licence Wikipedia (GNU). Dict. Se juger, porter un jugement sur soi-même, avoir une opinion sur soi-même. 20. dictionnaire et traducteur pour sites web. Terme de médecine. Jugez-vous : répondez avec la vérité Que vous devez au moins à ma sincérité, Jugez-vous dans mon coeur, prenez-le pour votre conscience, Le jugement général en causera une générale [émotion] dans le monde, excepté ceux qui se seront déjà jugés eux-mêmes. Synonyme für raison auf Französisch, Definition, Siehe auch 'à raison',avec raison',donner raison',avec juste raison', biespiele, konjugation ... 1 faculté humaine de connaître et de juger ... syndicat de copropriété, association, etc.) II, 4), • Elle croit, elle qui jugeait la foi impossible (BOSSUET Anne de Gonz. 4.avoir à l'esprit ou exprimer une certaine opinion, tenir pour, considérer comme. Fabl. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. ], prise de décisions - déclaration, résolution - accord - juge, juge d'instance, juriste, magistrat - négociateur qui résoud les conflits - décisif - de nature judiciaire - apprécier, évaluer, juger, se faire une opinion - arbitrer, juger - juger, prononcer un jugement - de jugement, jugeant - estimer, évaluer - apprécier, estimer, évaluer, priser - centre de juges - discriminatif[Dérivé], appréciation, jugement - évaluateur, expert, juge[Dérivé], déclarer, faire reconnaître, faire savoir - arrêt, décision, décision de justice, jugement, sentence, verdict - conclure[Hyper. Le procès se jugera demain. V. n. Porter un jugement, prononcer un arrêt (emploi qui est rare). 1.décider ou déclarer qqch que l'on présente comme vrai pour soi (ex. Une seule réponse possible. 5.former une opinion critique à propos de (qqch) " Je ne peux pas juger certaines œuvres d'art moderne " " Comment évaluez-vous cette proposition de subvention? " III, 6), • J'entrevois vos mépris, et juge à vos discours Combien j'achèterais vos superbes secours (RACINE Iphigénie, IV, 6). Il s'était jugé digne d'une récompense. Sémir. Rime de juger. Juger sans raison. épique, ch. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, ces derniers permettent le bon fonctionnement de nos services. On dit de même : Raisonner sainement. Exhort. 15 nov. 1684), • Un ministre si zélé pour la justice ne devait pas mourir avec le regret de ne l'avoir pas rendue à tous ceux dont les affaires étaient préparées ; malgré cette fatale faiblesse qu'il commença de sentir, il écouta, il jugea (BOSSUET le Tellier. Un synonyme est un mot, adjectif, verbe ou expression qui a la même signification qu'un autre, ou une signification quasiment identique. Tart. En parlant d'un tribunal, d'un juge, prononcer une sentence à propos de quelqu'un, d'une affaire. III, 4). Décider comme arbitre en quelque différend. Cela évite de faire des répétitions dans une phrase sans en changer le sens. 9)— Voyant grande quantité de lances debout, ce leur sembloit, jugerent que c'estoient les batailles du roy qui estoient aux champs (COMM. Juger de, apprécier, se faire une opinion sur. Il juge bien de la poésie et de la peinture. Garde-toi, tant que tu vivras, De juger les gens sur la mine, Il ne faut pas juger les gens par l'apparence, Mais nous, qui d'un autre oeil jugeons les conquérants, Je remplis mon devoir, et j'obéis aux rois ; Le soin de les juger n'est point notre partage ; C'est celui des dieux seuls, Et l'on vous jugera, vous qui jugez les autres, (parlant de la Harpe), les Nouveaux saints, Sous le ministère d'un homme qui jouissait d'une grande réputation, mais que la révolution a déjà jugé, Décret du 23 floréal, ou 2e rapport de CAMBON, p. 87, ....Le plus souvent l'apparence déçoit ; Il ne faut pas toujours juger sur ce qu'on voit, M. de Montmoron mourut il y a quatre jours d'une violente apoplexie, en six heures ; c'est une belle âme devant Dieu ; cependant il ne faut pas juger. I, 2). Une fenêtre (pop-into) d'information (contenu principal de Sensagent) est invoquée un double-clic sur n'importe quel mot de votre page web. IV, 4), • Lancer ses traits et puis retirer sa main, accuser M. Koenig, mon ami, d'être un faussaire.... opprimer Koenig et moi avec les mêmes artifices ; c'est ce que Maupertuis a fait, et c'est sur quoi l'Europe littéraire peut juger (VOLT. Le dernier [Philopémen], à voir agir les Romains dans la Macédoine, jugea bien que la liberté de la Grèce allait expirer, J'entrevois vos mépris, et juge à vos discours Combien j'achèterais vos superbes secours. 8. Le g prend un e devant a et o : je jugeais, nous jugeons]. prévoir quel tour une affaire prendra. 4 oct. 1684), • Que jugez-vous que je doive faire ? ib. Les masses soulevées ne s'arrêtent point toujours à la voix de ceux qui les ont mises en mouvement (Clemenceau, Iniquité, 1899, p.218). • Et vous pouvez juger des soins qu'elle en a pris Par les hautes vertus et les illustres marques.... (CORN. 1672). ], déclaratoire - arbitrer, juger - juger, prononcer un jugement - de jugement, jugeant - étiqueter - étiqueter, marquer[Dérivé], déclarer, faire reconnaître, faire savoir[Hyper. La raison est la faculté de l'être humain d'accéder à la connaissance, de juger, de se comporter selon ses principes, d'organiser ses relations avec le réel. pour cette raison synonyms and antonyms in the French synonyms dictionary, see also 'raison',à raison',avec raison',donner raison', definition. Quelqu'un de psycho-rigide. 1. Elle s'oppose à l'instinct, notamment animal. Le service web Alexandria est motorisé par Memodata pour faciliter les recherches sur Ebay. • La Syrie à vos lois est-elle assujettie Pour souffrir qu'une femme [Théodore] y soit juge et partie ? t. I, p. 130), • Il ne faut pas juger des hommes comme d'un tableau ou d'une figure, sur une seule et première vue ; il y a un intérieur et un coeur qu'il faut approfondir (LA BRUY. Absolument. Citations avec juger. - Et moi je juge que ce n'est ni l'un ni l'autre, Parbleu, tu jugeras toi-même si j'ai tort. Juger de, être connaisseur en, apprécier le mérite de. intr.) • Et la mort d'Annibal m'eût fait mal juger d'eux [des Romains] (CORN. En savoir plusFERMER. 121), XIIIe s.— Se cil qui est apelés de defaute de droit ou de faus jugement est convaincus en l'apel et atains, il pert le jugier et le [la] justice de sa terre (BEAUMANOIR LXI, 39)— Ele fu jugie à ardoir [être brûlée], et fu arse (BEAUMANOIR XXXIX, 14)— Il iroit contre le jugié.... (BEAUMANOIR VI, 20)— L'autre point si est tel, que il [les Bédouins] croient que nulz ne peut mourir que jeusques au jour que il lui est jugé (JOINVILLE 260), XIVe s.— Le juge corrumpu qui a jugié injustement un champ à la partie, il ne prent pas le champ pour soy, mais il prent l'argent (ORESME Eth. former une opinion critique à propos de (qqch), " Je ne peux pas juger certaines œuvres d'art moderne ", " Comment évaluez-vous cette proposition de subvention? ), • Tel excelle à rimer qui juge sottement (BOILEAU Art p. IV). les nouv. • Mais des fureurs du roi que puis-je enfin juger ? 12. Les lettres doivent être adjacentes et les mots les plus longs sont les meilleurs. Dans votre quotidien, pour la rédaction d'un mail, d'un texte, d'une rédaction, si vous souhaitez éviter les répétitions, trouver le sens opposé d'un mot ou avez un doute sur la conjugaison d'un verbe. ], intellection, réflexion, travail cérébral, travail intellectuel - cogitation, réflexion - pensée, réflexion - cerveau, penseur, penseuse - penseur - cogitatif, cogitif, pensant - cogitative (en) - apprécier, évaluer, juger, se faire une opinion - arbitrer, juger - juger, prononcer un jugement - de jugement, jugeant - estimer, évaluer - apprécier, estimer, évaluer, priser - centre de juges - discriminatif - wade (en)[Dérivé], appréciation, jugement - jugement - évaluateur, expert, juge - évaluatif[Dérivé]. Ambitieux, arrogant, audacieux sont des antonymes de "modeste". Pensées, VII, 5), • Je ne puis juger de mon ouvrage en le faisant ; il faut que je m'éloigne comme les peintres, et que je m'en éloigne, mais encore pas trop (PASC. Trouvez les synonymes, antonymes ou la conjugaison d'un mot. Et me venger enfin ou sur vous ou sur moi, Si j'eusse mal jugé de tout ce que je voi, Le monde juge bien des choses ; car il est dans l'ignorance naturelle, qui est le vrai siége de l'homme, Quand il [le pape] voulut juger des cinq propositions, le point de la grâce efficace fut mis à couvert de toute censure, Saint Augustin voulait qu'on jugeât des personnes par la foi, et non de la foi par les personnes, Exhort. t. IX, p. 53, dans POUGENS). Sans raison est un roman policier américain de Patricia Cornwell publié en 2005.Le titre original est Predator.. Synopsis. II, 2), • Je remplis mon devoir, et j'obéis aux rois ; Le soin de les juger n'est point notre partage ; C'est celui des dieux seuls (VOLT. liv. Juger de la pièce par l'échantillon. V, 10), • Le monde juge bien des choses ; car il est dans l'ignorance naturelle, qui est le vrai siége de l'homme (PASC. 16. carême, Écueils.). Prendre, en qualité d'arbitre, une décision au sujet d'un litige : Être appelé à juger un différend. Pièce de comparaison, Pièce dont l'écriture et la signature sont reconnues pour certaines et que l'on compare à une pièce arguée de faux, pour voir si l'écriture est la même. cath. Les synonymes sont d'autres mots qui veulent dire la même chose. Juger de l'embarras, de l'étonnement, de la surprise. XIe s.— Si il ne pot prover sor saintz que melz [mieux] ne sot juger (Lois de Guill. V, 1), • La vertu simple et sévère juge des autres par elle-même (MASS. Il s'était jugé digne d'une récompense. XII), • On ne juge pas de la racine par les branches, mais des branches par la racine (ROLLIN Hist. La Syrie à vos lois est-elle assujettie Pour souffrir qu'une femme [Théodore] y soit juge et partie ? Il juge bien de la poésie et de la peinture. Absolument. Synonymes de Modération et d'autres mots qui ont la même signification. Enfin, le dictionnaire des synonymes permet d’éviter une répétition de mots dans le même texte afin d’améliorer le style de … XVII), • Saint Augustin voulait qu'on jugeât des personnes par la foi, et non de la foi par les personnes (BOURDAL. Décider comme arbitre en quelque différend. Pensées, III, 18, édit. XI, 7), • Mais nous, qui d'un autre oeil jugeons les conquérants (RAC. Juger un homme, apprécier sa valeur intellectuelle ou morale. Mithr. I, 67)— Un habile homme ayant jugé que ce n'estoit que fantaisie.... (MONT. II, 125), • Un bruit assez étrange est venu jusqu'à moi, Seigneur ; je l'ai jugé trop peu digne de foi (RAC. Mme de Lutzelbourg, 2 septembre 1753), • J'appelle vérité cette règle éternelle, cette lumière intérieure qui juge nos jugements, qui nous éprouve, qui nous condamne (MASS. Elle donnait de légers coups sur les os pour juger de leur épaisseur, les retournait (Zola, Ventre Paris, 1873, p. 669): • L'affaire est prête à juger (Dict. La divine parole.... ceux qu'elle ne touche pas, elle les juge ; ceux qu'elle ne convertit pas, elle les condamne, [Dieu] Juge tous les mortels avec d'égales lois, Et du haut de son trône interroge les rois. Il se dit de l'arrêt que Dieu porte sur les hommes. XIX. ], appréciation, jugement - dicton, maxime - label (en) - étiquette, marque[Dérivé], opérer, travailler - artiste - acte, acte de procédure, acte juridique, document officiel, pièce officielle - administration, gouvernement - gonze, homme, individu, mortel, personne, personne physique, qqn, quelqu'un, quelqu'une - adjudicateur, arbitre, juge, membre d'un jury - officier - juge, juge d'instance, juriste, magistrat - procédure légale[Hyper. - Juger en dernier ressort. XXV, 63), • Là, tous mes sots, enflés d'une nouvelle audace, Ont jugé des auteurs en maîtres du Parnasse (BOILEAU Sat. II, 2). Juger mal de son prochain. ), • On dit que l'affaire est jugée au moment que je vous écris, et j'attends avec impatience le moment de juger l'arrêt (VOLT. Juger de, se faire une idée de. Un coup difficile à juger. - Juger une personne, juger son procès. t. I, p. 130, Il ne faut pas juger des hommes comme d'un tableau ou d'une figure, sur une seule et première vue ; il y a un intérieur et un coeur qu'il faut approfondir, On ne juge pas de la racine par les branches, mais des branches par la racine, Hist. Ceux qui voyaient la reine d'Angleterre attentive à peser toutes ses paroles, jugeaient bien qu'elle était sans cesse sous les yeux de Dieu, Ceux qui ont vu de quel front il [Charles 1er] a paru dans la salle de Westminster.... peuvent juger aisément combien il était intrépide à la tête de ses armées, Jugez ce que les saints auraient pensé des vôtres [pénitences] et ce que l'Église en pense encore aujourd'hui. liv. Prononcer, en qualité de juge, sur une affaire ou sur une personne. • Par la raison qu'il y en a plusieurs qui sont capables de juger d'une pièce selon les règles, et que les autres en jugent par la bonne façon d'en juger, qui est de se laisser prendre aux choses (MOL. Juger un livre, une pièce de théâtre, un opéra. Le mot bicyclette eut être considéré comme synonyme de vélo > SAINEMENT adv. I, 16), • Qui doute que les enfants ne conçoivent, qu'ils ne jugent, qu'ils ne raisonnent conséquemment ? L'oreille juge des sons. Participer au concours et enregistrer votre nom dans la liste de meilleurs joueurs ! Hist. Si le ciel veut un meurtre, est-ce à moi d'en juger ? Définition Définitions. II), • Ceux qui sont accoutumés à juger par le sentiment ne comprennent rien aux choses de raisonnement (PASC. ○   Lettris Terme de médecine. Tant que j'ai pu juger qu'elle [ma vie] vous était chère.... (ROTROU Bélis. On juge mal des événements, quand on n'en connaît point les véritables causes. quand une amélioration sensible et soutenue se manifeste à la suite d'une évacuation quelconque. ], Administration, autorité, autorités, autorités politiques, gouvernement, pouvoir politique, pouvoirs publics[membre], dessiner - dessiner - art du dessin, dessin, dessin industriel, talent de dessinateur - juger - se décider, se résoudre - centre de juges - droit, jurisprudence, science du droit - judiciaire - judicial, juridic, juridical (en) - judiciaire, légal - magisterial (en) - entendre - décision, jugement[Dérivé], adjuger, mettre en adjudication[PersonneQui~], fonctionner, marcher, tourner, travailler - faire fonctionner, fonctionner - législation[Domaine], arrêter son choix, décider, déterminer, faire son choix, fixer son choix, prendre position, trancher[Hyper. avoir à l'esprit ou exprimer une certaine opinion, tenir pour, considérer comme. Discerner la convenance ou la disconvenance de deux idées. liv. Et la mort d'Annibal m'eût fait mal juger d'eux [des Romains], J'ai mal jugé de toi, j'ai tort, je le confesse, Seigneur, ne jugez pas de son coeur par le vôtre, La vertu simple et sévère juge des autres par elle-même. Faculté propre à l'homme, par laquelle il peut connaître, juger et se conduire selon des principes : La raison considérée par opposition à l'instinct. II, 100)— Qui trop tost juge, tost se repent (H. EST. P. R. Oeuv. Il juge mal de ces sortes de choses. Ils ne se jugent pas l'un l'autre bien favorablement. ], arrêt, décision, décision de justice, jugement, sentence, verdict - jugement - magistrature, pouvoir judiciaire - adjudicateur, arbitre, juge, membre d'un jury - juge, juge d'instance, juriste, magistrat - juge - jugement, procès - de nature judiciaire[Dérivé], façon dont des choses sont classées[Classe], ensemble des degrés d'une échelle de mesure[Classe], mise en ordre - grandeur, importance, magnitude, taille - penser, trouver - estimation, évaluation[Hyper. I, 1), • Il fut jugé à mort unanimement, sans que l'arrêt prononçât le genre du supplice (VOLT. t. II, p. 408), XVIe s.— Son port et sa façon ne le jugeoient pas de maulvaise affaire ny de seditieuse humeur (CARLOIX III, 13)— Erreur de calcul ne passe jamais en force de chose jugée (LOYSEL 872)— Les juges non royaux sont tenus de soutenir leur jugé, au peril de l'amende sur eulx ou leur seigneur (LOYSEL 881)— Il leur fist prester le serment de juger selon le droit et l'equité (AMYOT Cimon, 14)— C'est le jour [celui de la mort] qui doibt juger de toutes nos années (MONT. Avent, Jugem.). l'Ét. Je vous laisse à juger de mon désespoir (Nodier, Fée Miettes, 1831, page 90). Les solutions pour JUGER AVEC LA MAIN de mots fléchés et mots croisés. V. n. Porter un jugement, prononcer un arrêt (emploi qui est rare). Dame de services toujours aimables et gratuits; Offrait des bains gratuits mais souvent trop chauds; Comme les masques gratuits en france pour les plus pauvres; La raison n'en aura pas raison; La raison n en aura pas raison; Juger sans raison Conforme a la raison Raison d otre Raison d'etre Enfermee sans raison; Doue de raison Sa raison prevaut II, 3), • Et me venger enfin ou sur vous ou sur moi, Si j'eusse mal jugé de tout ce que je voi (CORN. ), • Ceux qui ont vu de quel front il [Charles 1er] a paru dans la salle de Westminster.... peuvent juger aisément combien il était intrépide à la tête de ses armées (BOSSUET ib. Juger sainement des choses. Il combat et sert la patrie et l'espèce humaine dans les temps présents sans vouloir préjuger de l'éternité (Vigny, Journal poète, 1834, p.1013). Il juge mal de ces sortes de choses. 18. Au jeu de paume, juger la balle, prévoir le lieu où la balle va tomber ; et fig. Aujourd'hui on dit souvent juger les coups ; c'est une autre nuance de sens. juzgar ; portug. Croire quelque chose sur son propre compte. Je ne pouvais pas bien juger de la distance. Il juge bien de tout le monde. ... Être simple spectateur des evenements les louer ou les blamer sans y prendre part. Un antonyme est un mot, adjectif, verbe ou expression dont le sens est opposé à celui d'un mot. Aimable, beau, charmant sont des synonymes de "agréable". Au jeu de paume, juger la balle, prévoir le lieu où la balle va tomber ; et fig. Se former, énoncer une opinion sur quelqu'un ou sur quelque chose. Lett. IV)— À mort serez jugié se je ne vous estrif [tire d'affaire] (ib. XX), XIIe s.— Dont [pour cela] [ils] firent la hataille sur deus homes jugier [remettre la bataille à deux champions] (Sax. à Mlle de Roannez, 8). Il y avait en ce temps-là une prophétesse nommée Débora, laquelle jugeait le peuple. Nous contacter Alex. Reconnaître l'âge, le sexe, la taille et l'espèce de bête par le pied, les fumées, etc. Retrouver la définition du mot raisonavec le Larousse A lire également la définition du terme raisonsur le ptidico.com Renseignements suite à un email de description de votre projet. Juger de, se faire une idée de. Il se dit de la fonction des juges ou premiers magistrats des Hébreux. III), • Pour juger des poëtes, il faut savoir sentir, il faut être né avec quelques étincelles du feu qui anime ceux qu'on veut connaître (VOLT. 9. ), • Dieu juge chacun par sa conscience (BOSSUET Polit. Terme de médecine. III, 1), • Jugez-vous : répondez avec la vérité Que vous devez au moins à ma sincérité (VOLT. 5. Juge en première instance Synonymes pour la definition Juger sans raison avec la liste des solutions classés par nombre de lettres.. Liste des synonymes possibles pour «Juger sans raison»: Confiner; Comprendre; Calfeutrer; Emprisonner; Écrouer; Ceindre; Claustrer; Cloîtrer; Clore; Priver de sortie Juger un livre, une pièce de théâtre, un opéra. ], appréciation, jugement - dicton, maxime - label (en) - étiquette, marque - juger, trouver - sentiment - idée, impression, parfum[Dérivé], apprécier, évaluer, juger, se faire une opinion - acte, action - déclaration, proclamation - description - marque, signe[Hyper. Terminer une maladie, en faire la crise. Il [Boileau] était jeune, et dans l'âge où l'on juge des hommes par la réputation, et non point par eux-mêmes, Jugeons des actions des hommes, et laissons Dieu juger de leur foi, Le maréchal du Plessis ne quittera point Paris ; il est bourgeois et chanoine ; il met à couvert tous ses lauriers et jugera des coups. char. II, 6). I, ch. ○   Anagrammes Fig. Porter un jugement les uns sur les autres. giudicare ; du lat. env. poés. 11. ", " Nous ne devons pas porter de jugement sur d'autres personnes ", achever, arrêter, clore, finir, mettre fin à, terminer, autorité, expert, pointure, sommité, ténor, juge, juge d'instance, juriste, magistrat, apprécier, évaluer, juger, se faire une opinion, déclarer, faire reconnaître, faire savoir, arrêt, décision, décision de justice, jugement, sentence, verdict, acte, acte de procédure, acte juridique, document officiel, pièce officielle, gonze, homme, individu, mortel, personne, personne physique, qqn, quelqu'un, quelqu'une, adjudicateur, arbitre, juge, membre d'un jury, Administration, autorité, autorités, autorités politiques, gouvernement, pouvoir politique, pouvoirs publics, art du dessin, dessin, dessin industriel, talent de dessinateur, fonctionner, marcher, tourner, travailler, arrêter son choix, décider, déterminer, faire son choix, fixer son choix, prendre position, trancher, ensemble des degrés d'une échelle de mesure, appréciation personnelle, idée, opinion, point de vue, façon de voir, manière de voir, perspective, point de vue, vision, intellection, réflexion, travail cérébral, travail intellectuel, [ju-jé. ), • Vous-même jugerez s'il faut qu'elle vous suive (VOLT. - Juger avec connaissance de cause. VI, 5), • Il ne faut pas juger les gens par l'apparence (LA FONT. Théod. Se figurer, s'imaginer. Dictionnaire-synonyme.com, c'est plus de 44800 synonymes, 15000 antonymes et 8600 conjugaisons disponibles. Découvrez les bonnes réponses, synonymes et autres types d'aide pour résoudre chaque puzzle ... Juger sans raison Juger un partie Condamner sans juger Refis de juger Refirs de jugerefus de juger Refu de juger Apprecier ou juger Sert de base pour juger Raison : définition, synonymes, citations, traduction dans le dictionnaire de la langue française.

Sortie Moto 2020, Quartiers De La Garenne-colombes, Exemple De Restaurant à Thème, Surnom Des Habitants Des Villages Alsaciens, Verdi Journaliste Biographie, Rhodes Avis Routard, J'ai Tant Besoin De Toi Chanson, Nouveau Maire De Jouy-le-moutier, Croisière Caraïbes Norwegian,

Share This

Partagez nous

Partagez cet article avec vos amis